Concours Star Wars : les généralités

par Manfred Oukaled

Premières impressions, premières constatations.
Avant de donner l’identité des heureux gagnants (cela sera en fait l’objet du prochain article qui s’intitulera « Concours SW : les cas particuliers » publié sur le site dans quelques jours) il faudra déjà se féliciter de la participation avec 50 questionnaires rendus (tous lus et annotés ce week-end).
Je dois reconnaître avoir été étonné par le niveau des élèves (sans aucun doute aidés pour certains par les frères, les sœurs ou les parents mais cela faisait partie de la règle du jeu car ce questionnaire aurait aussi bien pu être à destination de lycéens ou d’adultes) : quel vigueur, quelle passion, quelle rigueur de leur part ! Et ne serait-ce que dans la présentation il y a eu de la recherche : photos, dessins, mises en page.

En sélectionner seulement quelques-uns n’a pas été évident car ils ont tous réussi à se distinguer d’une manière ou d’une autre en évoquant ce qu’ils savent de Star Wars et ce qu’ils en attendent ; confirmant que la lumière que représente cet univers ne s’éteindra jamais et continuera au contraire de nous éclairer dans tous les sens du terme. J’espère simplement les avoir amenés à travers ce concours à prendre du recul en s’interrogeant sur des aspects auxquels ils n’auraient peut-être pas pensé.

Ce que je propose aujourd’hui c’est juste de dresser une sorte de bilan sans encore rentrer dans les détails.

1) Pour ce qui est du film préféré, voici les résultats dans l’ordre croissant :
-  La revanche des Sith (13 voix)
-  La menace fantôme (8 voix)
-  Le retour du Jedi (7 voix)
-  La guerre des étoiles (6 voix)
-  L’attaque des clones (6 voix)
-  L’empire contre-attaque (5 voix)
-  L’éveil de la Force (5 voix)
Il n’est guère étonnant que leur choix se porte sur l’épisode III tant le fait de pouvoir assister à la naissance de Dark Vador et donc d’une certaine façon à la mort d’Anakin Skywalker aura comblé et marqué durablement leurs esprits.

2) Les planètes choisies, quant à elles, auront été les suivantes : Mygeeto, Aldorande, Coruscant, Bespin, Hoto, Tatooine, Jakku, Kamino, Mustafar, Geonisis, Scarif, Corellia, Kessel, Utapau et Polis Massa (lieu de mort pour Padmé Amidala mais de naissance pour Luke et Leia).

3) Concernant le personnage favori, on procède de la même façon :
-  Han Solo (7 voix)
-  Anakin (7 voix)
-  Yoda (7 voix)
-  Dark Vador (6 voix)
-  Chewbacca (5 voix)
-  Jabba (4 voix)
-  Leia (3 voix)
-  R2D2 (3 voix)
-  Jar Jar (3 voix)
-  Dark Sidious (3 voix)
-  Grievous (2 voix)

4) Liste des personnes qui ont contribué à faire de Star Wars ce qu’il a été : John Dykstra (effets spéciaux), John Williams (compositeur), Tom Smith (maquilleur), John Mollo (costumier), Ben Burtt (designer sonore), Stuart Freeborn (maquilleur), Frank Oz (marionnettiste), Ralph McQuarrie (illustrateur), Paul Hirsh (monteur), Leigh Brackett (scénariste), Trisha Biggar (costumière), Norman Reynolds (décorateur), Richard Chew (monteur), Alex Tavoularis (directeur artistique), Charles Lippincott (concepteur de la bande-annonce), Gavin Bocquet (décorateur), Gilbert Taylor (directeur de la photographie).

5) Pour ce qui est de la volonté de George Lucas au moment de l’écriture du scénario, il s’en est souvent expliqué : "Il s’agissait de réenchanter le monde".

6) Les sources d’inspiration évoquées par les élèves sont la mythologie grecque et romaine, Flash Gordon, le moyen-âge (les récits des chevaliers de la Table ronde, les légendes Arthuriennes), Le seigneur des anneaux de J.R. Tolkien, Moebius (notamment son story-board pour l’adaptation avortée de Dune sur grand écran par Alejandro Jodorowsky), Akira Kurosawa, les univers de Valérian créés par Mézières et Christin, Isaac Asimov, le régime nazi, 2001 de Stanley Kubrick, Philippe Druillet, la Bible, le bouddhisme et le taoïsme, Le magicien d’Oz, le monde des samouraïs, Métropolis de Fritz Lang ainsi que le péplum (pas tellement en général mais plutôt en particulier avec la fameuse course de pods qui n’est rien moins qu’une adaptation de celle des chars dans Ben-Hur).

On se retrouve ici même jeudi ou vendredi avec un article qui citera des extraits de réponses de celles et ceux qui ont été les plus surprenants, amusants, intelligents et pertinents.

Ah oui, j’allais oublier.
Tout le monde s’en doute mais les élèves (comme les adultes ? Comme certains adultes en tout cas) attendent énormément de la sortie du film Les derniers Jédi et souhaitent sortir de la séance "émerveilles".
Sera-ce le cas ?
S’agira t-il juste de caresser les fans dans le sens du poil comme le fit Le réveil de la Force ou le réalisateur Rian Johnson (seul scénariste crédité, ce qui est étonnant) parviendra t-il à offrir de l’inédit ?
Une mission délicate en tout cas, pris en otage qu’il est entre l’héritage de George Lucas et le nouveau propriétaire qu’est Disney.
250 millions de budget (on évoque déjà 220 millions de recettes pour le week-end prochain d’exploitation aux Etats-Unis) pour 152 minutes de film.
Le spectacle sera t-il à la hauteur ?
La ferveur qui a suivi l’avant-première à Los Angeles paraissait pour le moins sincère, laissant déjà augurer d’une très bonne nouvelle : celle de l’importance accordée au rôle de Luke Skywalker.
Luke à qui je laisse la parole (extrait du trailer) pour conclure : « Il est temps pour les Jedi... d’en finir. »
Mais que veut-il donc dire ?
Que les Jedi doivent en finir avec le Mal ou que c’est aux Jedi de disparaître ?
Réponse demain dans les salles françaises.