Concours Star Wars : ce qui m’a amené à l’organiser

par Manfred Oukaled

Depuis la sortie de La guerre des étoiles il y a 40 ans, l’univers de Star Wars n’a jamais cessé d’occuper notre imaginaire collectif : la diversité de ses races, le charisme comme le caractère de ses personnages, la variété de ses planètes, le plaisir de ses rencontres comme de ses péripéties, le talent de conteur de leur créateur, etc…
Autant d’éléments qui en font une mine d’or dont on ne pourra -voudra ?- jamais épuiser les richesses ; d’autant qu’elle se voit perpétuellement alimentée par l’univers étendu ainsi que les films qui viennent en garnir les sous-sols.

Une saga qui enchante les nouvelles générations comme elle enchanta les précédentes. Une saga qui a été, est et restera à la fois une source d’inspiration et d’aspiration. Depuis la vente par George Lucas de sa création à l’empire (sans mauvais jeu de mot !) Disney, la question s’est à maintes reprises posée de savoir si la firme aux grandes oreilles noires n’allait pas faire de Star Wars une franchise comme une autre ? Nous ne nous risquerons pas ici à en débattre.

Quoiqu’il en soit, depuis ce changement de propriétaire, cet univers se rappelle(ra) à nous près d’une fois par an (2015 : Le réveil de la Force, 2016 : Rogue one ; 2017 : Les derniers Jedi ; 2018 : Solo  ; 2019 : Star Wars IX) et n’aura pas fini de le faire puisque se prépare carrément ensuite une quatrième trilogie.

Et si ces sorties cinématographiques sont un événement en général elles sont également un événement en particulier pour la majorité des collégiens : celui en effet de découvrir sur grand écran, dans une salle de cinéma digne de ce nom, le jour de sa sortie si possible (inutile de vous poser la question de savoir où certains et certaines seront ce jour là : les places sont déjà réservées) un film estampillé SW. D’autant qu’étant donné leur âge, ils n’avaient jamais eu l’occasion de pouvoir le faire jusqu’à L’éveil de la Force. A la différence de grands frères et grandes sœurs qui eux avaient peut-être eu l’occasion de visionner La menace fantôme (1999), L’attaque des clones (2002) ou encore La revanche des Sith (2005) en salles. S’agissant de remonter le temps, il faudrait même y aller davantage en évoquant leurs parents qui ont également pour certains vécu cette expérience pour L’empire contre-attaque (1980) ou Le retour du Jedi (1983). Passons, tout cela ne nous rajeunit guère.

Guère étonnant dès lors que cet univers continue de faire rêver comme de susciter l’enthousiasme en s’affranchissant de ces générations successives en les réunissant autour d’un objet d’attention commune (d’un culte) mais pour des centaines de raisons différentes.

Voici donc ce qui m’a amené à organiser ce concours là : avoir une idée plus précise de ce que représente SW aux yeux de celles et ceux qui sont venus au monde plus ou moins près de 30 ans après la sortie en salle du premier opus. Quels liens entretiennent-ils avec ? Comment y sont-ils venus ? Et quelle meilleure occasion que celle de profiter de la sortie d’un nouvel épisode de la saga pour leur poser la question -ou plutôt les 20 questions figurant dans les questionnaires distribués.

Un événement en soi que cette sortie autour duquel je souhaitais en créer un autre, à la manière d’un projet fédérateur, en organisant un concours afin d’amener les élèves à coucher noir sur blanc leurs attentes et leurs connaissances, leur convictions comme leurs préférences. Un projet fédérateur bénéficiant du coup de cette ambiance fébrile. Du moins jusqu’au 13 décembre. Mais pas les points de vue de n’importe quels élèves. Les points de vue de ceux du collège Jean Moulin. D’ailleurs leurs points de vue sur leur collège seront également bientôt d’actualité avec la mise en place prochaine du CVC (il ne s’agit pas du nom d’un nouveau vaisseau ou d’un droïd mais du Conseil de Vie Collégienne).

Nous pouvons en tout cas d’emblée nous féliciter de la participation des élèves en général (et même de certains professeurs ainsi que de presque tous les assistants d’éducation) et en particulier des échanges, toujours nourris, entre certains élèves auxquels le personnel de la vie scolaire a pu assister ces dernières semaines dans la cour, en permanence, dans les couloirs ou à la cantine.

Rendez-vous donc le 12 décembre pour avoir les réponses à toutes ces questions, des plus drôles aux plus pertinentes en passant par les plus originales et les plus simples : toutes les bienvenues du moment qu’elles auront été sincères et personnelles (même si la participation en famille était heureusement autorisée). Ce sera également l’occasion de découvrir l’identité des plus perspicaces d’entre eux qui seront récompensés par quelques cadeaux actuellement « en cours d’acheminement » dont la distribution se fera du lundi 18 au vendredi 22 décembre.

Dernière précision afin de ne pas faire de déçus. Malgré toute ma volonté, le budget par le collège alloué et ma motivation à l’organiser une visite du Skywalker Ranch situé comme chacun le sait dans le Comté de Marin en Californie n’a hélas pas pu se concrétiser et ne figurera donc pas au palmarès. Ceci dit, choisis par mes soins, les cadeaux valent le détour.

On se retrouve ici même le 12 décembre prochain et le lendemain au cinéma.