Site de l'académie de Versailles

Accueil > Vie de l’établissement > Evénements > Ciné-club : le mot de la fin !

Ciné-club : le mot de la fin !

mercredi 28 juin 2017 par Manfred Oukaled

C’est pour moi une dernière fois l’occasion d’évoquer le ciné-club du collège que j’ai eu le plaisir d’animer cette année et qui dès la prochaine rentrée scolaire fera de nouveau partie des ateliers proposés par la Vie Scolaire.

Avant de faire un récapitulatif de tous les thèmes abordés au cours des 26 séances de l’année, je dois reconnaître que je suis fier d’avoir pu faire partager ma passion à celles et ceux qui ont participé au ciné-club. D’une part en essayant de les faire passer dans les coulisses du 7e art et, de l’autre, de leur dresser une brève histoire du cinéma à travers ses évolutions techniques et ses révolutions narratives.

J’en profite également pour remercier les membres officiels du ciné-club qui ont fait preuve d’une curiosité et d’une assiduité auxquelles je ne me serais pas attendu : Jeanne Corcella, Maxime et Charlie ST-Pierre, Camille Cochon, Juliette Fertat, Louise Gili, Heidi Kurt, Enzo Hilland, Mathis Demorest, Ephram Strzalka-Beloeil, Nina Otheguy-Bodis, Fatim Diomande, Mélissa Tayeb, Sofia Lagurgue, Aleksa Tanasijevic sans oublier les membres honoraires ou plutôt invités : Mathis Gonzalez, Alexis Lopez, Alexandre Safille-Forestier, Bintia Mauduit, Théo Libock, Brett Langlois, Titouan Beauverger (un spécialiste s’il en est de la fameuse série The walking dead ; un élève reconnaissable entre tous puisque portant parfois un superbe tee-shirt noir à l’effigie de sa série préférée) mais aussi et surtout les inséparables Anne-Charlotte Libaude, Anna Tribout, Maud Lucas et Maëlie Pasquet. J’en oublie certainement.

Pour leur vivacité d’esprit, leur implication et leur tenue j’ai décidé de distinguer 2 élèves en particulier, à savoir Romain Ducoudre et Fanny Bonzon qui ont eu pour le coup droit à un cadeau de fin d’année...

Pour conclure, et pour donner un aperçu de la diversité de ce qui a été abordé au cours de nos séances, voici un récapitulatif :

1) vendredi 7 octobre 
-pourquoi aller au cinéma ?
-l’apparition du cinématographe

2) vendredi 14 octobre 
-l’apparition du muet et du parlant, le développement des salles
(projection de quelques Mickey Mouse des années 27 et 28)

3) vendredi 4 novembre :
- les sources d’inspiration (bande dessinée, livres, contes et légendes)

4) vendredi 18 novembre 
- le remake, qu’est-ce que c’est ?
(extraits des 2 King Kong : celui de 1933 de et celui de 2005

5) vendredi 25 novembre
- la production : pré-production (casting, scénario, producteur), tournage (équipe technique, réalisateur) et post-production (musique, effets spéciaux, montage)

6) vendredi 2 décembre :
- le générique (à quoi sert-il, peut-on s’en passer ou en profiter pour déjà raconter quelque chose)
(Butch Cassidy et le kid de George Roy Hill, Casino royal de Martin Campbell)

7) vendredi 9 et 16 décembre :
- les années 1980 un certain âge d’or (projection de Retour vers le futur de Robert Zemeckis)

8) vendredi 6, 13 et 20 janvier :
- le film d’anticipation (projection de Je suis une légende (2007) de Francis Lawrence en 3 parties)
- « final cut » et « director’s cut » : qu’est-ce que c’est ?

9) vendredi 27 janvier, 3 et 10 février :
- la liberté et l’originalité de l’adaptation, un cas à part : celui de Doctor Jerry et Mr Love (1962) écrit, réalisé et produit par Jerry Lewis d’après le roman L’étrange cas du Docteur Jekyll et Mr Hyde (publié en 1886).

10) vendredi 24 février, 3 et 10 mars :
- une trilogie mythique : celle d’Indiana Jones. Etude des 3 séquences d’introduction des films de 1981, 1984 et 1989. Une nouvelle preuve s’il est encore besoin de la virtuosité de Steven Spielberg en tant que narrateur.

11) vendredi 17 et 24 mars :
- séance spéciale avec la vision en intégral du classique et mémorable film de 1954, à savoir L’étrange créature du lac noir de Jack Arnold.

12) vendredi 31 mars :
- une occasion de rester dans les années 1950 : projection de 2 épisodes de La quatrième dimension, la mythique série créée par Rod Serling avec les épisodes « 5 personnages en quête de sortie » et « La marionnette »

13) vendredi 21, 28 avril, 5 et 12 mai :
- « ce que je voulais, c’était réenchanter le monde... » déclarait George Lucas à celles et ceux qui l’interrogeaient quant à sa démarche au moment d’écrire le scénario de La guerre des étoiles. Il ne sera jamais assez remercié en tout cas pour l’univers qu’il a créé et qui continuera longtemps d’être une source d’inspiration - 4 séances s’imposaient donc pour revenir sur cette inoubliable saga.

14) vendredi 19 mai :
- le cinéma à domicile, une révolution : de la télévision au Blu-ray en passant par la VHS et le Laserdisc)

15) vendredi 2, 9 et 16 juin :
- des Jedis aux samouraïs, l’opposition de 2 approches différentes du monde des samouraïs à travers 2 adaptations cinématographiques sorties au cinéma en 2003 : une japonaise (Zatochi) et une américaine (Le dernier samourai).

16) vendredi 23 juin :
- afin de terminer l’année dans la joie et la bonne humeur, projection de 2 épisodes de la jouissive série The Simpson créée il y a 28 ans (!) par Matt Groening

Quant à moi, mon meilleur souvenir restera certainement la salve d’applaudissements qui accueillit justement la fin de L’étrange créature du lac noir de Jack Arnold. Et dire que les élèves n’étaient guère tentés au début par ce film là ! Et pour cause : un film en noir et blanc, sorti près de 60 ans avant leur naissance et de surcroît en version originale sous-titrée. Comme quoi...


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
COLLEGE JEAN MOULIN DE CROISSY SUR SEINE (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Clément, principale