Semaine des mathématiques /jeudi

(actualisé le ) par Carole Hébert

Déjà le quatrième jour de la semaine des mathématiques !

Aujourd’hui une nouvelle énigme :

Pour l’anniversaire de son chat Oscar, Julie a acheté 500 souris mécaniques. Bien sûr, Oscar n’en avait pas besoin d’autant, mais il y avait une promotion ! Et, pour les différencier, elle a nommé chaque souris avec 2 lettres (la première se nommant « AA », la deuxième « AB », la troisième « AC », la vingt–sixième « AZ », les suivantes « BA », « BB », « BC » et ainsi de suite).
Mais quelles sont les lettres inscrites sur la 500ème souris ?

Une œuvre de Mondrian :
Composition en rouge, jaune, bleu et noir, réalisé en 1926.

Pieter Cornelis Mondriaan, appelé Piet Mondrian à partir de 1912, né le 7 mars 1872 à Amersfoort aux Pays-Bas et mort le 1ᵉʳ février 1944 à New York.

Et voici un poème de Monique Mérabet (née en 1949 à La Réunion) :

La bosse des maths

Un petit chameau rechignait
aux leçons de mathématique ;
il récolta, comme c’est logique,
réprimande et zéro pointé.

À sa mère atterrée, il explique,
avec force détails scientifiques :
« À l’école, j’ai appris maman,
que la bosse des chameaux
ne contient que graisse et eau ;
pas le moindre instrument
pour m’aider en calcul ;
voilà pourquoi je suis nul
en aríthmétrie, en géométique ;
pour ainsi dire, c’est génétique.
Ah ! gémit-il en se tordant les pattes,
pourquoi ne pas m’avoir fait une bosse en math ? »

La chamelle courroucée par tant d’effronterie,
blatéra fermement : « Assez de pitreries !
Et, bosse des maths ou pas,
bosse tes maths ou tu auras...
affaire à moi. »

Les Mathifolades de Monique Mérabet